Urbanisme Participatif

Centre d’Ecologie Urbaine de Montréal

Taille : 4-12
Depuis : 1996
Statut : en cours
Duréé :
Territoire : Local
Régional
National

Écoute à long terme
Écoute pour co-création
Écoute pour le changement systémique

www.ecologieurbaine.net/fr/
Tristan Bougie
Chargé de projet
Centre d’Ecologie Urbaine de Montréal

Description

Comment décrirais-tu ton projet à un enfant de 6 ans?

Le centre transforme la manière dont on fait la ville et dont on l’écoute – autant dans l’action que dans l’écoute, par plein de moyens.

Qu’est -ce que vous écoutez?

Les gens qui se présentent! On lance des invitations, on écoute les gens qui ont la volonté de trouver la solution à des préoccupations – il y a des personnes qui sont beaucoup sur les dysfonctionnements, c’est important de les entendre, mais il est important aussi d’aller en mode solution. Il y a beaucoup de sujets qu’on aborde qui touchent les besoins et les attentes des gens face à un projet donné.
De plus, les décisions se basent souvent sur la voix d’un petit nombre d’acteurs.

Question

Est-ce que l’État est vraiment prêt à se faire influencer?

Méthods

Faire des entrevues avec des gens. Rencontrer, connaître un contexte – c’est payant tant au niveau du contenu que de la confiance. Comprendre les préoccupations de l’identité.
Créer une certaine proximité, en étant sur place pendant de longues périodes. Travailler sur le site c’est la clé! Tu vois les gens, les patterns, les gens te reconnaissent. Au-delà de la tâche à faire comme facilitateurs, il y a des relations humaines, de confiance. Grâce à ça, ces discussions sont nées de manière transparente.

Fondements Théorique

L’importance du face à face. Écouter d’autres préoccupations, ça teinte ta vision. La rencontre te transforme.
Avant de réfléchir à des solutions, il faut sortir le méchant, donner un espace pour écouter le négatif pour ensuite entrer dans la proposition. Tout le monde est capable de s’exprimer sur la ville

Inspiration

INM – inm.qc.ca
Participatory budgeting project – participatorybudgeting.org
La table de quartier (Hochelaga Maisonneuve) qui fait un travail exceptionnel pour vulgariser les concepts – itqhm.org

L’importance de l’écoute

On met beaucoup d’importance sur dire les choses, les crier, c’est à celui qui fait le plus de bruit. L’écoute c’est se laisser influencer.
On a de moins en moins de temps pour écouter. Comme si on devait prendre position tout le temps. Des fois on doit prendre le temps, observer, écouter et réfléchir.
C’est aussi l’écoute dans la durée. Notre idée change avec le temps, avec les infos qu’on a ou qu’on n’a pas.
C’est un processus vivant, qui évolue. Le monde change.

Possibilités

L’écoute permet d’avoir une base commune pour initier une transformation, nourrir l’initiative, ça permet à tout le monde d’être ensemble, d’être sur une même ligne de départ.

Activités

Impacts